Fin de l'utilisation des pesticides par les communes



Pour supprimer l'utilisation des pesticides, le SMAGGA a accompagné les communes pendant toute la durée du second contrat de rivière.
Pour supprimer l'utilisation des pesticides, le SMAGGA a accompagné les communes pendant toute la durée du second contrat de rivière.
Depuis 2013, en signant la charte "zéro pesticide dans nos communes et nos villages", 20 communes du bassin versant du Garon se sont engagées à ne plus utiliser de pesticides (les communes restantes ont choisi de travailler en interne sur la réduction des pesticides).

Pour faire un point sur cette transition zéro pesticide, une quarantaine d'agents des services techniques et d'élus des communes ont répondu à l'invitation du SMAGGA pour une matinée d'échanges jeudi 04 avril 2019 à Taluyers.

Aidée par la réglementation et par les aides de l'Agence de l'eau pour l'achat de matériel alternatif (148 000 euros entre 2013 et 2018), la consommation de pesticides par les communes est en chute libre. De 118 kg de matières actives en 2013, elle est tombée à 3 kg en 2017. En signant la charte, les communes souhaitaient donner l'exemple. Mission accomplie.

Vécue d'abord comme une contrainte, l'arrivée du zéro pesticide s'est avérée être une opportunité. Elle a permis aux agents et aux élus de réfléchir autrement sur les plantations, les aménagements… en créant plus d'échanges entre les services d'une même commune.
"La gestion de l'espace public sans pesticide est un choix politique. Celui-ci doit être assumé pleinement par les élus auprès de la population", souligne Charles Jullian, adjoint à la mairie de Taluyers et vice-président au SMAGGA.
"L'apparition d'herbes folles sur ces espaces peut interroger. Pour expliquer ces choix, Il est indispensable de communiquer auprès de la population. Chacun est en mesure de comprendre que pour respecter la santé des agents et celle de la population ou pour préserver la biodiversité, il est préférable de se passer de pesticides", explique Lionel Revolat, formateur à la Maison Familial Rurale de Sainte-Consorce.

Retrouvez les présentations des intervenants ci-dessous :

Jeudi 4 Avril 2019