Une haie d’honneur pour les enfants de l’école de Taluyers



Une haie d’honneur pour les enfants de l’école de Taluyers
L’augmentation de la taille des parcelles agricoles et l’urbanisation galopante ont en partie causé la disparition des haies. Pour sensibiliser le public, le Préfet du Rhône Jacques Gérault a lancé en 2008 une charte départementale pour le développement et la sauvegarde des haies champêtres. Son objectif : planter d'ici 2010, 40 kilomètres de haies dans le département.

Dans le cadre de cette opération, les élèves de CM2 de Murielle Dherbomez - directrice de l'école primaire « Courlis Cendré » à Taluyers - ont participé lundi 30 novembre à une plantation d’arbustes sur un terrain communal situé face aux courts de tennis. Aidés par l’une des brigades vertes du Département du Rhône et conseillés par Jérôme Berruyer, technicien à la fédération des chasseurs du Rhône, les jardiniers en herbe ont participé, sur un linéaire de 150 mètres, à l’enracinement de 600 jeunes plants d’essences locales (prunus, fusains, troënes des bois, cornouillers sanguins). « Les haies ont un rôle vital pour les animaux. Elles sont à la fois un refuge, un garde-manger et un lieu de reproduction », explique Jérôme Berruyer.
Mais le rôle de la haie ne s’arrête pas là. Elle permet également de lutter contre l'érosion des terres en retenant une partie des eaux de ruissellement, elle contribue à préserver la qualité des eaux souterraines en filtrant les eaux de surface, elle brise l’effet du vent et empêche le dessèchement des sols, permettant ainsi de limiter les besoins en irrigation.


Jeudi 17 Décembre 2009