Optimiser la pulvérisation dans les vergers pour limiter les impacts sur la qualité de l'eau



Une cinquantaine d'arboriculteurs a répondu à l'invitation de la Chambre d'agriculture et du SMAGGA.
Une cinquantaine d'arboriculteurs a répondu à l'invitation de la Chambre d'agriculture et du SMAGGA.
La Chambre d’Agriculture du Rhône et le SMAGGA organisaient le 15 octobre 2018 une journée destinée aux arboriculteurs sur la thématique de l'optimisation de la pulvérisation et la limitation des dérives. Lors de cette journée de formation Florence Verpon du Centre Technique Interprofessionnel des Fruits et Légumes (CTIFL), a présenté les résultats des recherches qu’elle mène au sein du projet "pulvarbo". Celui-ci vise à trouver des solutions pour optimiser la pulvérisation en arboriculture fruitière en limitant la dérive lors de l’application de produits phytosanitaires.

Plusieurs pistes ont été présentées dans l’objectif de réduction des intrants :

- l'amélioration des réglages du pulvérisateur,
- l'utilisation de buses antidérives,
- l'optimisation des quantités appliquées.

L’après-midi une démonstration au GAEC les Vergers à Orliénas a permis de présenter aux 50 participants différents pulvérisateurs. Le choix des appareils était centré sur des objectifs de réduction de dérive permettant notamment de limiter les impacts sur la qualité de l’eau.

Dans un verger à Orliénas, démonstration de matériel permettant d'optimiser la pulvérisation et de limiter les impacts sur la qualité de l’eau.
Dans un verger à Orliénas, démonstration de matériel permettant d'optimiser la pulvérisation et de limiter les impacts sur la qualité de l’eau.

La réduction du volume d'intrants peut s'effectuer par l'amélioration des réglages du pulvérisateur…
La réduction du volume d'intrants peut s'effectuer par l'amélioration des réglages du pulvérisateur…

… ainsi que par l'utilisation de buses antidérives.
… ainsi que par l'utilisation de buses antidérives.

Mardi 16 Octobre 2018