Météo pluvieuse, nappe du Garon heureuse ?

Le sujet a alimenté bonne partie des conversations printanières. Avec cette météo pluvieuse chacun s’est improvisé spécialiste de la nappe phréatique du Garon. Pour faire taire les rumeurs, le SMAGGA s’est adressé à Laurent Vernay, hydrogéologue à la DREAL*.



Météo pluvieuse, nappe du Garon heureuse ?
Comment se porte la nappe du Garon ?
Laurent Vernay : La dernière photographie de la nappe du Garon datée du 28 mai 2013 fait état de niveaux en hausse sensible. Cette tendance est quasi-continue depuis 12 mois. Elle s’explique par une bonne recharge de la nappe et des prélèvements vraisemblablement en baisse depuis l’été 2012, du moins localement.

Ce printemps pluvieux a donc été bénéfique ?
Laurent Vernay : Les niveaux constatés sont aujourd’hui parmi les plus hauts enregistrés depuis 10 ans, mais ils restent cependant inférieurs aux niveaux médians relevés entre 1976 et 2013. Ceci s’explique par une baisse historiquement très forte du niveau de la nappe entre 2003 (année de forte canicule) et 2005, et dans une moindre mesure entre 1995 et 2000. La nappe reprend donc bien du volume, sans toutefois atteindre ce qu’il était il y a 20 ans. Il faut donc rester prudent sur le processus de recharge de la nappe car celui-ci est très long, voir laborieux ces dernières années, et les épisodes de forte chaleur le fragilisent.

La nappe retrouvera-t-elle un jour son plein niveau ?
Laurent Vernay : Cela passe forcément par une meilleure gestion globale de la ressource, à savoir maîtriser les prélèvements - par l’identification des fuites dans les réseaux de distribution d’eau potable, la sensibilisation de la population pour lutter contre le gaspillage - et optimiser ces prélevements en les effectuant éventuellement sur des secteurs moins sensibles… Alliés à une hydrologie favorable, ces efforts permettront de retrouver à moyen terme des niveaux plus compatibles avec l’équilibre et la dynamique naturels de cette nappe.

*Direction Régionale Rhône-Alpes de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement

Lundi 3 Juin 2013