Ça mousse sur le Garon



Comme ici, la présence d'écume peut provenir d'un phénomène d'origine naturel.
Comme ici, la présence d'écume peut provenir d'un phénomène d'origine naturel.
Vous avez peut-être aperçu ces jours la formation de petits amas de mousses ou d’écume sur le Garon ou l'un de ses affluents. Certains d'entre vous nous ont fait remonter cette observation avec inquiétude.
Rassurez-vous, ce phénomène est naturel. Il provient de la présence, de matières organiques dans les eaux issues de plantes aquatiques, de feuilles mortes et d'algues. Sous l'effet de bactéries naturellement présentes dans l'eau, ces matières organiques se décomposent. Agitées par l'eau sous l'effet du courant et aidées par les variations de la pression de l'air à la surface, elles se transforment en bulles sur des portions du cours d'eau favorisant leur apparition : présence de chute d'eau, changement de vitesse du courant, amas de branches…

La météorologies observée en mars et avril 2021 (ensoleillement important, températures élevées et précipitations très faibles), ont favorisé le développement important d’algues dans nos rivières (ce phénomène a d'ailleurs été également observé sur certains bassins versant voisins). Ces algues et la matière organique ont amplifié cette apparition d’écume et de mousse.

Si vous êtes témoin d'anomalies sur le Garon, contactez le SMAGGA (04 72 31 90 80 ou smagga@smagga-syseg.com) afin que notre équipe technique puisse se rendre sur site dans les meilleurs délais.

Le bois mort et la décomposition des feuilles favorisent l'apparition d'amas de mousse sur le cours d'eau.
Le bois mort et la décomposition des feuilles favorisent l'apparition d'amas de mousse sur le cours d'eau.

Lundi 3 Mai 2021