Du neuf dans la gestion des eaux usées à Soucieu-en-Jarrest



La réalisation d’un bassin de stockage des eaux usées d’une capacité de 1 100 m3 est actuellement en cours au niveau de la route de Brignais à Soucieu-en-Jarrest.
La réalisation d’un bassin de stockage des eaux usées d’une capacité de 1 100 m3 est actuellement en cours au niveau de la route de Brignais à Soucieu-en-Jarrest.
Situé sur la berge du Furon sous le pont enjambant la rivière au niveau de la route de Brignais à Soucieu-en-Jarrest, le poste de relevage des eaux usées du SIAHVG - syndicat en charge de la gestion de l’assainissement sur la commune - a connu par le passé quelques dysfonctionnements. En 2009, un déversement accidentel d’eaux usées avait causé de graves dégâts à la faune aquatique dans cette rivière classée en réserve naturelle de pêche. Outre les incidents, c’est également l’emplacement de l’ouvrage - à proximité directe du cours d’eau répertorié réservoir biologique - qui posait question.

Identifiée comme l’une des actions prioritaires du Contrat de rivière du Garon pour l’amélioration de la qualité de l’eau, la réorganisation de la gestion de l’assainissement sur ce secteur a débuté en juillet 2019 et devrait s’achever en juillet 2020.
Le SIAHVG réalise actuellement des travaux importants. Ceux-ci consistent en la création d’un bassin enterré de stockage des eaux usées d’une capacité de 1 100 m3, qui recueillera par temps de pluie les eaux usées et les eaux pluviales d’une grande partie de la commune (les réseaux du village étant majoritairement des réseaux unitaires). Le futur bassin permettra d’éviter les déversements des réseaux au milieu naturel en stockant les effluents lors d’événements pluvieux importants. Ces derniers seront ensuite restitués progressivement au réseau de transport, pour rejoindre la station d’épuration de Messimy où ils seront dépollués.

Toujours dans ce secteur, l’ancien poste de relevage des eaux usées cité plus haut sera rénové. Il recueillera alors uniquement les eaux usées d’une vingtaine d’habitations, contre l’ensemble des logements de la commune avant la réalisation des travaux.

Durée prévisionnelle des travaux : 12 mois
Montant des travaux et maîtrise d’œuvre : 1 519 000 € HT
Subventions :
- Agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse (668 527 € HT)
- Département du Rhône (36 230 € HT)


Lundi 18 Novembre 2019